Patriotisme économique : quand les français prônent le made in France - PandaPlace.eco | La Marketplace éco-responsable

Choix de cœur ou tendance née de la crise sanitaire, bon nombre de Français délaissent les produits importés en faveur des marques françaises. Leurs habitudes d’achat ont  nettement évolué depuis le début de la crise sanitaire.

Le Crédoc, Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Consommateurs, annonce une frénésie naissante pour le « made in France ». 75% des consommateurs se sont tournés vers les produits régionaux fabriqués par les entreprises locales. 

Est-ce un élan de solidarité marqué par la crise sanitaire ou un regain d’intérêt pour la fabrication française ? Décryptage.

Quand l’économie française subit les impacts du Covid-19

  • La fermeture des frontières a désorganisé l’économie européenne et la France n’en est pas épargnée. Les mesures sanitaires prises par le gouvernement ont pénalisé davantage les entreprises locales, contraintes de suspendre toute activité pour réduire les rassemblements. Résultat des courses, restaurateurs, hôteliers et PME ont vu leurs chiffres d’affaires chuter durant la période de gel.
  • Malgré le plan de relance, la reprise risque d’être difficile. Les médias dénoncent les conséquences directes de la crise sanitaire sur l’économie française. Face aux pertes d’emplois, à la fragilisation des PME et à l’inquiétude des artisans, les français se tiennent les coudes pour tenter de remonter la pente.

Sans titre 2020 09 25T211541.691 

Les français prennent leurs responsabilités

  • Devant cette paralysie, une conscience généralisée pousse les consommateurs à adopter une démarche patriotique pour défendre l’appareil reproductif, allant des producteurs aux distributeurs. Si la cause en vaut la peine, beaucoup sont prêts à sacrifier un peu de leur budget pour éviter que la situation dégénère.
  • Alors, si quelques achats « made in France » permettent de maintenir les entreprises françaises à flot, les compatriotes sont prêts à soutenir ces acteurs économiques. Cet élan de solidarité se voit renforcer par un concours de circonstances. La fermeture des frontières incite à la consommation locale, à découvrir et à apprécier les produits régionaux.
  • Les chiffres de l’Observatoire E. Leclerc des nouvelles consommations démontrent aussi cet engagement social. Près de 45% de Français choisissent systématiquement les produits d’origine française. Plus de 60% consomment « local », notamment en matière d’alimentation. Près de 80% des français préfèrent les enseignes françaises pour garnir leur garde-robe. Enfin, plus de 90% des citoyens français espèrent une relocalisation des industries pour créer de l’emploi.

Une appréhension sur l’origine des produits

  • La pandémie du Covid-19 a également incité fortement à la prudence. Les français se soucient davantage des viandes qu’ils consomment et la production locale se pose de ce fait comme un choix plus sûr. Ce scepticisme s’est renforcé avec la vitesse de contagion du virus, les ont rendus plus méfiants envers les produits de marques étrangères. Le Crédoc a d’ailleurs souligné une plus grande sensibilité des français quant à l’origine des produits alimentaires.
  • De 2008 à 2020, l’intérêt pour les produits régionaux est passé de 54% à 75%. La préoccupation sanitaire a également restreint les visites des hypermarchés. Une situation qui s’est avérée à l’avantage des producteurs locaux et du digital. En mode « drive », les cavistes, les bouchers et les fermiers  continuent de faire tourner leur activité tout en procurant des produits sains.
  • Les acteurs français de l’e-commerce se montrent aussi solidaires en privilégiant les produits estampillés made in France. De fait, la distanciation sociale et la fermeture des magasins physiques n’ont pas freiné les commerçants les plus ingénieux. En adaptant le parcours d’achat pour rassurer le consommateur et le fidéliser, beaucoup ont évité la faillite.

Sans titre 2020 09 25T212116.873 

Une tendance locavore renforcée

  • Sans en prendre conscience, les français ont tendance à devenir locavores en favorisant le commerce de proximité. Le retour au circuit court les incite à consommer des produits locaux. L’envie de manger sain et de consommer bio les encourage d’autant plus à visiter le stand du maraîcher plutôt que de cuisiner des plats surgelés.
  • En effet, le locavorisme permet de réaliser un achat qualitatif dans tous les sens du terme. En agissant ainsi, le consommateur rend service à sa santé, aux producteurs locaux, à la biodiversité et à l’environnement. De surcroît, privilégier le commerce de proximité permet de réduire considérablement l’émission carbone, mais aussi de soutenir l’économie locale.
  • En somme, l’engouement pour les produits d’origine française s’est manifesté de différentes manières. Acte de solidarité, inquiétude sanitaire, locavorisme, quel qu’en soit le motif, le patriotisme économique a eu des retombées positives dans un contexte où les entreprises françaises peinent à réaliser un chiffre d’affaires.
  • Néanmoins, afin d’ancrer les nouvelles habitudes, les marques françaises devraient accélérer leur transition numérique  afin de mettre à disposition de leur clientèle un service toujours accessible lorsque l’achat en point de vente s’avère problématique.
  • En ce sens, les marketplaces offrent une visibilité accrue de leurs produits pour augmenter leurs ventes. PandaPlace.co, est une des plateformes des marques positives qui simplifie la digitalisation de votre commerce en proposant tout l’espace nécessaire pour exposer vos produits comme au magasin.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Produits à la Une

Economisez 12%
Gourde
Pousse Pousse Gourde Isotherme en Inox
Prix réduit€15 Prix normal€17
Bougie parfumee naturelle Bonne MereEmballage bougie naturelle parfumee Bonne Mere
Lou Candeloun Bougie parfumée Bonne Mère
Prix réduitA partir de €35