Comment bien aérer son logement sans gaspiller d’énergie ? - PandaPlace.eco | La Marketplace éco-responsable

Alors que l’aération des pièces 10 mn 3 fois par jour rejoint officiellement la liste des gestes barrières anti Covid, comment concilier aération et préservation de l’environnement, à une période de l’année où l’on remet progressivement chez soi le chauffage ? 

On a l’impression de gaspiller l’énergie, alors qu’au même moment on interdit les terrasses chauffées pour justement protéger la planète.

Rassurez- vous, c’est possible : découvrez comment concilier la santé et l’écologie.

Aérer sans gaspiller d'énergie

Pourquoi bien aérer chez soi ?

Avec l’hiver, on est souvent tenté de garder les fenêtres fermées pour garder la chaleur et éviter de chauffer dehors. Bien aérer est pourtant une nécessité.

Aérer est bon pour la santé

  • En renouvelant l’air, aérer chez soi permet de diluer et de disperser l’ensemble des germes ou des polluants qui se trouvent à l’intérieur. C’est vrai du virus du Covid19, mais ça l’est tout autant de nombreuses molécules volatiles, comme les COV.
  • Souvent employés comme solvants ou comme colles (sols, meubles, peintures…), ces composés organiques volatils sont très toxiques, pour certains cancérigènes : on estime ainsi que l’air d’un logement est 7 fois plus pollué que l’air extérieur.
  • C’est pourquoi si vous rénovez votre appartement ou votre maison, il est important de vous renseigner sur les matériaux que vous choisissez, en allant des stratifiés du sol au mélaminé des meubles, des enduits des murs aux différentes peintures. Privilégiez les produits ne comportant pas des solvants nocifs pour l’environnement ou la santé humaine : vous pourrez ensuite aérer un peu moins chez vous.

Aérer est bon pour économiser le chauffage

  • Mais contrairement à ce qu’on croit souvent, aérer son logement en plein hiver ne fait pas augmenter votre facture de chauffage : au contraire, il la fait même baisser. 
  • En effet, un logement mal ventilé va être humide : vous rejetez de la vapeur d’eau en respirant, en faisant la cuisine, en prenant une douche, en faisant une machine…
    Non seulement un air humide n’est pas sain, car il est chargé de microorganismes et de champignons, mais il est en plus difficile à chauffer.
  • Plus le taux d’humidité est élevé dans votre logement, plus votre température de chauffage grimpe, plus vous gaspillez en réalité de l’énergie : une habitation ventilée permet donc d’économiser du chauffage, en évitant toutefois d’aérer un jour de grosse pluie.

Aérer sans gaspiller d'énergie

Comment aérer un logement chauffé ?

Il faut respecter quelques règles pour bien ventiler son logement, sans gaspiller l’énergie.

Coupez le chauffage

  • Si vous laissez une fenêtre ouverte, la chute de température va activer le thermostat : elle risque de mettre votre chauffage en surrégime, ce qui diminue son rendement énergétique. Bien chauffer en respectant la planète, c’est éviter les à-coups, exactement comme avec un moteur de voiture.

Choisissez la bonne heure

  • Même si c’est plus agréable pour le bruit, évitez d’aérer tôt le matin ou tard le soir. Choisissez des moments de la journée où l’air est doux, si possible quand votre pièce est exposée au soleil. Le différentiel thermique en sera d’autant diminué.

Déterminez la bonne fréquence

  • Pour préserver le volant thermique de votre intérieur, mieux vaut aérer 2 fois 5 minutes plutôt que 10 minutes, ou 3 fois 5 minutes plutôt que 15 minutes en continu.
    En effet, la baisse de température est toujours ralentie au début, par inertie thermique.
    Ça tombe bien, c’est aussi ce qu’il faut pour l’aération sanitaire !

Ne soyez pas petit joueur, vous allez perdre

  • Ne vous contentez pas d’entrebâiller une fenêtre, car il faudra la laisser ouverte bien plus longtemps pour renouveler l’air avec efficacité. Il faut au contraire une fenêtre grande ouverte, voire un courant d’air. A effet égal, une fenêtre entrebâillée va faire baisser la température et augmenter la consommation de chauffage de 16 %, vous faisant finalement perdre de l’argent.

Aérer sans gaspiller l'énergie

Pensez aux alternatives : la ventilation assistée et le purificateur d’air

  • N’oubliez pas que certaines pièces de votre maison disposent déjà d’une aération permanente (obligatoire pour le gaz), parfois mécanique (type VMC) : vous n’avez donc pas besoin de les ventiler autant.
  • Pour avoir un environnement le plus sain possible, l’idéal est d’installer en plus des purificateurs d’air, les systèmes les plus sophistiqués bénéficiant même d’une purification connectée. Le purificateur connecté Smartblooow par exemple (Concours Lépine 2019) bloque les COV et le formaldéhyde, deux produits très dangereux pour l’organisme et pour les animaux domestiques.
    C’est un purificateur d’air éco-responsable performant et bon marché, garantissant un air sain et sans danger. Un cadeau idéal pour Noël si vous avez prévu des feux de cheminée en famille !

N’hésitez donc pas à faire le test pour savoir si vous avez chez vous un bon air, ce qui vous fera en plus économiser de l’argent !

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Produits à la Une

Economisez 12%
Gourde
Pousse Pousse Gourde Isotherme en Inox
Prix réduit€15 Prix normal€17
Bougie parfumee naturelle Bonne MereEmballage bougie naturelle parfumee Bonne Mere
Lou Candeloun Bougie parfumée Bonne Mère
Prix réduitA partir de €35